Soins dentaires pour les bébés et les enfants

Poussée dentaire et premières dents

624908368

L’apparition de la première dent d’un bébé constitue un moment important pour les parents, mais elle représente souvent le début d’une expérience douloureuse pour le bébé. Il peut être difficile de voir son bébé avoir mal pendant une poussée dentaire, mais si vous savez à quoi vous attendre, vous pourrez le soulager.

Quand commencent les poussées dentaires ?

La Mutualité Partena explique que l’âge moyen d’apparition des premières dents arrive aux environs des 6 mois, mais qu’il arrive qu’un bébé ne fasse sa première dent qu’à un an, ou même plus tard. Toutefois, ne soyez pas inquiet(-ète) si votre bébé fait ses dents tôt ou plus tard. Le site Femmes d'aujourd’hui - Mamans précise que l’apparition des premières dents varie d’un enfant à l’autre et peut commencer très tôt, dès 3 mois, ou plus tard, vers 1 an, et que certains bébés naissent même avec des petites quenottes ! Bien que la moyenne se situe généralement aux environs de 6 mois pour les incisives inférieures.

Ordre d’apparition des dents de lait

Le site e-sante.be indique qu’il y a 20 dents de lait en tout. À savoir :

  • les 4 incisives centrales qui pointent les premières (vers 6-8 mois),
  • suivies des 4 incisives latérales (vers 7-11 mois),
  • puis des 4 prémolaires (vers 10-16 mois),
  • des quatre canines (vers 16-20 mois),
  • et enfin des 4 molaires (vers 20-30 mois).

Symptômes de la poussée dentaire

Le site baby.be énumère les signes de la poussée dentaire : - Bébé est grognon, agité. Il pleure pour un rien et semble irritable. La douleur qui le tiraille le rend irascible et il ne peut l’exprimer autrement. - Perte d’appétit. L’enfant rechigne au moment des repas ou tétées et il a moins faim que d’habitude. Cette réaction est normale car la succion fait affluer le sang dans les zones endolories de la gencive et cela accroît la douleur. - Troubles du sommeil. Bébé a des difficultés pour s’endormir, son sommeil est agité et perturbé et il se réveille durant la nuit en pleurs. - Ses gencives sont rouges voire bleues. La zone proche de la poussée dentaire est plus foncée que le reste des gencives. - Les gencives sont gonflées. Le terme de « doublement des gencives » est souvent utilisé. La percée proche des dents de lait rend les gencives enflées, tuméfiées et très sensibles. - Des rougeurs aux joues peuvent apparaitre, le plus souvent du côté de la poussée dentaire. - L’érythème fessier, fesses rouges et irritées, accompagne souvent la poussée dentaire. - Envie de mordiller. Bébé porte tous les objets qu’il attrape à la bouche et cherche à les mâchouiller. - Salivation et bave abondante. Cette salivation importante permet de garder sa bouche hydratée et de protéger les gencives lors des poussées dentaires. - Une fièvre d’intensité modérée peut accompagner ce phénomène. - Troubles digestifs (nausées, vomissement, diarrhées) ou ORL (otites, rhumes...) peuvent survenir, mais le lien entre ces symptômes particuliers et les poussées dentaires n’est pas nécessairement établi. Il est donc recommandé de les considérer comme des problèmes à part et de consulter le médecin référent en cas de doute.

Le Cabinet dentaire du Dr Gregory IOVLEFF précise cependant que l’apparition des premières dents n’est pas en elle-même cause de fièvre, de diarrhées, de vomissements ou d’otites. Mais bébé, souvent moins résistant pendant la poussée des dents, peut présenter l’un de ces symptômes : il convient alors de consulter le pédiatre. Si votre bébé présente un ou plusieurs de ces symptômes ou tout autre symptôme qui vous inquiète, consultez votre médecin.

Comment soulager bébé pendant la poussée dentaire ?

Si votre bébé est perturbé pendant la poussée dentaire, vous pouvez le calmer en lui apportant encore plus d’affection que d’habitude, en le rassurant et en le câlinant. L’Office de la Naissance et de l’Enfance indique que pendant les poussées dentaires, le bébé désire souvent mordiller. Vous pouvez lui donner un anneau de dentition ou lui masser légèrement les gencives avec le doigt après vous être lavé les mains.

Vous avez peut-être remarqué que votre bébé mord tout ce qui lui passe par la main ! Ceci est dû au fait que la pression des objets durs soulage la douleur de la poussée dentaire. Pour les plus jeunes bébés, un anneau de dentition réfrigéré (mais non congelé) peut soulager. Si votre bébé est sevré, vous pouvez lui offrir des morceaux de fruits ou de légumes froids, des gressins ou des croûtons de pain.

Une salivation excessive due à la poussée dentaire peut entraîner une éruption cutanée. Essayez de maintenir au sec la peau délicate de bébé autour de la bouche, sur les joues et dans le cou, et changez souvent les vêtements et les bavoirs humides.

Prendre soin des premières dents de bébé

Selon le site baby.be, la première visite chez le dentiste doit avoir lieu dès l’éruption de la première dent ou, au plus tard dans les six mois suivants, soit vers l’âge d’un an. Cette première visite au cabinet dentaire permet au dentiste de donner toutes les explications nécessaires aux parents. Pour une protection maximale contre les caries, utilisez une brosse à dents spécifique pour les bébés et une petite trace de dentifrice contenant 500 ppm de fluor.

Il n’est jamais trop tôt pour commencer à instaurer de bonnes habitudes bucco-dentaires chez son bébé. En adoptant une approche proactive de la santé bucco-dentaire dès le premier jour, vous pouvez protéger le sourire de votre bébé tout au long de la poussée dentaire et au-delà.

Produits associés